Menu Close

à propos de nous / articles de presse

Korys investit avec Incofin dans le secteur alimentaire et les services financiers en Inde

Anvers et Hal, le 23 juillet 2021 – Lors d’une première levée de fonds, l’investisseur à impact belge Incofin IM attire 45 millions d’euros pour son nouveau fonds à impact axé sur le développement rural en Inde. Le fonds investit via le private equity dans la chaîne alimentaire agricole et les services financiers. En plus des investisseurs belges comme Korys, la Société belge d’investissement pour les pays en développement (BIO) et le Fonds Manickam, géré par la Fondation Roi Baudouin, la française Proparco et la britannique CDC prennent part à l’aventure.

Avec une population jeune, dynamique et entreprenante, l’Inde est connue comme une économie émergente offrant des opportunités d’investissement prometteuses. 86 % de la population indienne a moins de 55 ans. Par ailleurs, le pays est confronté à de nombreux défis, comme l’inégalité, le manque de circuits d’approvisionnement bien organisés et l’accès au capital. Bien que 65 % de la population indienne vive à la campagne, les investissements de private equity ciblent pour une bonne part les entreprises situées en ville. Quantité d’exploitations agricoles très prometteuses échouent faute de financement, ce qui constitue un frein pour la productivité et la modernisation de l’agriculture indienne.

« Le secteur alimentaire agricole indien est confronté à une pénurie de capitaux. Il est indéniable que la modernisation du secteur aura un impact positif important sur les campagnes. Nous voyons beaucoup de potentiel pour des tas d’entreprises qui ont leur raison d’être et nous sommes reconnaissants envers nos investisseurs qui vont nous permettre ainsi de mettre en œuvre cette stratégie d’investissement. » – Rahul Rai, partenaire d’Incofin IM

Le fonds à impact India Progress Fund (IPF) veut faire changer les choses et va proposer à des entrepreneurs prometteurs des capitaux, un accompagnement et l’accès à un réseau mondial. L’IPF se concentrera sur les deux secteurs qui ont le plus grand impact social en Inde: l’inclusion financière et le secteur alimentaire agricole.

Hari Subramanian, Partenaire pour l’Inde de Korys: « Korys considère que l’objectif de l’India Progress Fund correspond parfaitement à ses principes de durabilité. Pour une vaste population en Inde qui n’a toujours pas accès aux services financiers de base, ce fonds peut faire une différence significative dans la vie des agriculteurs et des entrepreneurs ruraux et apporter une amélioration substantielle de la chaîne de valeur agroalimentaire. Je suis convaincu qu’avec la large exposition de Korys et l’expérience approfondie d’Incofin, cette collaboration aura un impact significatif sur les petites et moyennes entreprises. »

Incofin Investment Management, le gestionnaire de l’IPF, est déjà activement présent en Inde depuis plus de 10 ans et peut s’appuyer sur bon nombre de projets réussis. Le fonds peut en outre profiter de la vaste expertise de ses investisseurs. Avec Korys, la société d’investissement de la famille Colruyt, des investisseurs comme le Fonds Manickam, un fonds philanthropique géré par la Fondation Roi Baudouin, le fonds SDG Frontier Fund géré par BIO et plusieurs familles fortunées prennent part à l’histoire de l’IPF. Avec entre autres la britannique CDC et la française Proparco, Incofin a également su attirer des capitaux étrangers.

Grâce à cette première levée de fonds, l’IPF démarre avec un capital de 45 millions d’euros. Il est prévu que lors des clôtures futures, le fonds atteigne un capital d’investissement total de plus de 70 millions d’euros.

À propos d’India Progress Fund (IPF)

IPF est le premier fonds à impact d’Incofin à viser un seul pays. Il se focalise sur l’inclusion financière du client final ayant difficilement accès à des services financiers ainsi que sur le développement durable de la chaîne alimentaire agricole en Inde. Le fonds investit, par le biais de participations privées (private equity), dans des entreprises qui mènent une gestion de qualité sur le plan de performances sociales qui s’accompagnent également d’un impact positif et mesurable pour le client final. Le fonds arrivera à échéance en 2033.

À propos d’Incofin Investment Management (Incofin IM)

Incofin Investment Management est un gestionnaire international et indépendant de fonds à impact focalisé sur l’inclusion financière et la chaîne de valeur agricole, et mû par sa raison d’être : promouvoir des progrès inclusifs.  Il s’agit d’un fonds sous licence AIFM qui dispose de plus d’un milliard d’euros d’actifs sous gestion.  Plus de 70 professionnels répartis entre le siège belge et les équipes d’investissement locales en Colombie, en Inde, au Kenya et au Cambodge, travaillent pour Incofin.

En tant que leader parmi les sociétés d’investissement à impact social, Incofin a investi (par des participations et des prêts) plus de 2,1 milliards d’euros dans plus de 320 entités émettrices, institutions financières et PME de la chaîne de valeur agricole, dans 65 pays d’Asie, d’Afrique, d’Amérique latine, des Caraïbes et d’Europe de l’Est.

www.incofin.comÀ propos de Korys

Korys est la société d’investissement de la famille Colruyt. Elle gère aujourd’hui plus de 4,5 milliards d’euros d’actifs. Outre une participation significative dans le Groupe Colruyt, l’un des leaders de la grande distribution en Belgique et en France, elle gère activement des participations dans des entreprises privées et dans des fonds de private equity. Korys a également mis en place ses propres fonds d’investissement pour gérer son portefeuille en instruments cotés. Pour l’ensemble de ses activités, Korys prend ses décisions d’investissement dans une perspective à long terme et sur base de critères économiques (Profit), sociaux (People) et écologiques (Planet) stricts. Korys vise à créer de la valeur durable dans trois écosystèmes majeurs : les sciences de la vie, la transition énergétique et le consommateur averti (« Conscious Consumer »). Pour ce faire, Korys peut compter sur une équipe motivée de 30 professionnels basés en Belgique et au Luxembourg.

www.korys.be

À propos de la Société belge d’investissement pour les pays en développement (BIO)

BIO est une institution financière de développement qui soutient la croissance du secteur privé dans des pays en voie de développement. BIO octroie des financements à long terme à des entreprises, institutions financières et projets d’infrastructure privés ainsi que des subsides pour des études de faisabilité et des programmes d’assistance technique. BIO opère en tant que partenaire complémentaire des institutions financières et vise un impact maximal sur le développement et un retour sur investissement maximal. BIO est membre d’EDFI (l’association des institutions européennes de financement du développement) et gère plus d’un milliard d’euros d’actifs.

www.bio-invest.be

À propos du SDG Frontier Fund

Le SDG Frontier Fund est un fonds de fonds de private equity à durée limitée, géré de manière autonome et axé sur les PME de différents secteurs des marchés émergents d’Afrique et d’Asie. Le but du fonds est de favoriser la création d’emplois et une croissance économique durable. Lors de son premier closing, le SDG Frontier Fund s’est associé à neuf investisseurs institutionnels et privés, dont AG Insurance, Belfius Insurance, la Fondation Roi Baudouin, Volksvermogen, vdk bank, plusieurs family offices et BIO. Il a déjà approuvé des investissements dans l’African Rivers Fund III, l’Excelsior Capital Vietnam Private Equity Fund et l’Ascent Rift Valley Fund II.

https://www.bio-invest.be/fr/sdg-frontier-fund

À propos de Proparco

Proparco, filiale de l’Agence française de développement (AFD) dédiée au financement du secteur privé, s’efforce de soutenir le développement dans les pays du sud depuis plus de 40 ans déjà. Elle joue un rôle clé dans le groupe AFD et le système français de coopération : financement et soutien de projets menés par des entreprises et institutions financières de pays en voie de développement et d’économies émergentes (de PME à des groupes bancaires régionaux en passant par des institutions de microfinance).

www.proparco.fr

À propos de CDC

CDC est l’organisme britannique qui finance le développement et possède plus de 70 années d’expérience dans l’aide réussie à la croissance durable à long terme d’entreprises d’Afrique et d’Asie du Sud. La société possède des investissements dans plus de 1 200 entreprises d’économies émergentes, avec un portefeuille d’une valeur totale de 5,8 milliards de livres sterling. CDC est financée par le gouvernement britannique et tous les revenus de ses investissements sont réinvestis pour améliorer la vie de millions de personnes en Afrique et en Asie du Sud.

À propos de la Fondation Roi Baudouin

La Fondation Roi Baudouin est une fondation d’utilité publique. Elle a pour mission de contribuer à une société meilleure. En Belgique et au plan international, la Fondation est un acteur de changement et d’innovation au service de l’intérêt général et de la cohésion sociale. Elle cherche à maximiser son impact en renforçant les compétences des organisations et des personnes. Elle encourage une philanthropie efficace des particuliers et des entreprises.

www.kbs-frb.be

Contact presse

Jorgen Muylaert

jorgen.muylaert@incofin.com

+32 495 66 89 58

Communications Associate d’Incofin IM

Plus de citations :

« Grâce à sa présence en Inde ces 13 dernières années, Incofin a accumulé une expérience du marché rural en étant aux premières loges. Le succès de la microfinance s’étend à présent au segment intermédiaire, qui est trop peu desservi. L’IPF soutient les entrepreneurs qui veulent défier le statu quo en transformant le marché informel en marché formel. » – Aditya Bhandari, partenaire d’Incofin IM

Loïc De Cannière, fondateur et président d’Incofin IM : « Nous sommes convaincus que des partenariats stratégiques entre, les grandes entreprises sincèrement focalisées sur la durabilité d’une part, et, les gestionnaires de fonds à impact, d’autre part, sont la voie à suivre pour accomplir un changement tangible sur le terrain. »

« L’éradication de la faim et de la malnutrition est l’un des grands défis de notre temps, affirme Luuk Zonneveld, CEO de BIO. Pour nourrir la population mondiale en croissance et contribuer à la sécurité alimentaire, surtout des pauvres, BIO est un investisseur fidèle à l’agriculture, l’agro-industrie et l’agroforesterie. BIO soutient toute une série d’entrepreneurs dans toute la chaîne de valeur agricole, des producteurs aux consommateurs. Avec pour avantage complémentaire de créer des jobs et de donner une impulsion à l’économie. C’est pour cela que BIO prend part avec grand plaisir à l’India Progress Fund. »

«L’inclusion financière et le secteur agroalimentaire se sont avérés être des priorités absolues dans lesquelles investir pour réduire les inégalités, combler l’écart entre les sexes et favoriser le développement durable. Proparco est fier de s’associer à nouveau avec Incofin, don’t l’expérience et l’expertise significatives les préparent à maximiser l’impact de leur nouveau fonds IPF, en particulier dans les zones rurales indiennes. » – Diane Jegam, Directeur Regional de Proparco Asie du Sud.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Aperçu